Vous êtes une femme adulte ? Alors ne choisissez pas des hommes ayant les problèmes suivants


À partir de mes 33 ans, j’ai arrêté de fréquenter des « garçons ». J’étais probablement un peu en retard sur le sujet mais, quand j’ai décidé qu’il existait des motifs de rupture sur lesquels il m’était impossible de transiger (et sur lesquels je ne devais pas transiger) en ma qualité de femme adulte, je m’y suis tenue. Pourquoi ? Parce qu’en tant que femme mûre, je méritais mieux — et vous aussi.

1. Il n’a pas d’emploi.

J’ai l’impression que cela devrait nous mettre la puce à l’oreille, pourtant ce n’est pas toujours le cas. Si vous rencontrez un homme qui n’a pas d’emploi, fuyez. S’il vous dit qu’il est « entre deux emplois », fuyez aussi. Une fois qu’il se sera habitué à vous voir régler l’addition, jamais il ne risquera plus de chercher un travail.

2. Il continue de désigner ses amis par un « mon frère ».

Un mec qui utilise encore ce terme pour désigner ses amis, c’est souvent le mec qui aurait souhaité rester à la fac toute sa vie parce que ce fut le moment le plus marquant de sa vie. Vous n’avez pas envie d’être avec un homme qui pense que ses 21 ans étaient les plus beaux jours de son existence et qui joue au beer pong 6 jours sur 7. (Ce type bien particulier de mecs utilisent aussi le mot « relax ».) Non merci.

3. Il ne possède pas un seul livre.

Il y a quelque chose d’extrêmement perturbant dans l’idée d’un être humain ne possédant aucun livre. Je suis brièvement sortie avec un mec comme ça et l’absence de livres dans sa vie explique définitivement son incapacité à décrypter le sens d’une conversation, même basique. Pour citer John Waters, « Il faut se rappeler qu’il est impossible de commettre un crime durant la lecture d’un livre. » Tout est dit.

4. C’est un artiste en difficulté.

Que ce soit un musicien, un peintre ou un photographe en difficulté importe peu, parce que le terme « en difficulté » est dans tous les cas un motif de rupture. À moins bien-sûr, qu’il n’ait un « vrai » travail en parallèle et qu’il ne soit « en difficulté » uniquement parce qu’il se pense sincèrement destiné à devenir le nouveau Justin Timberlake. Pauvre de lui !


Loading...