5 choses dangereuses qu’il faut jamais faire à vos parties intimes !


Les parties intimes ont tendance de faire de plus d’infections et des germes tels que les mycoses vaginales à cause de leur fragilité et leur contact étroit avec l’extérieur. Pour cela, cet article vous présente des conseils pour éviter ces affections et prévenir une éventuelle complication.

Il est important de savoir comment fonctionne notre organisme afin de bien prendre soin des parties intimes. De plus, il nécessaire d’éviter quelques gestes ayant un impact négatifs tels que les produits destinés à cette zone du corps car ils peuvent être plus nocifs que bénéfiques.

Le fonctionnement de notre organisme :

Grâce aux bactéries commensales présentes naturellement, le vagin bénéficie d’un nettoyage physiologique. En effet, ces bactéries jouent un rôle de barrière immunitaire dans la flore vaginale et ses muqueuses. Or, cette défense peut être perturber suite aux changements hormonaux tels que la puberté ou les grossesses ou la ménopause et même le stress et les médicaments comme les antidépresseurs qui déséquilibrent le ph naturel de cette flore vaginale protectrice.

Conseilles pour protéger vos parties intimes :

Gestes à faire :

-Afin de limiter les frottements et éviter la prolifération des mycoses, il est recommandé de laver ses sous-vêtements à 40°C minimum et les changer tous les jours en préférant les culottes aux strings . De plus, il est conseillé d’utiliser les lingeries 100% coton plutôt que les matières synthétiques, propices à la macération,

-Évitez d’utiliser les tampons, et ne garder plus de 4 h les serviettes hygiéniques pendant les règles.

-Retirez sans trop tarder le maillot humide après une séance dans l’eau, bien s’essuyer les parties génitales après la douche et pour éviter la prolifération des bactéries. De plus, il est important de tamponner doucement de l’avant vers l’arrière, lors de l’essuyage.

-Pour éviter la pullulation des bactéries fécales, assurez vous de bien nettoyer l’anus de l’avant vers l’arrière après les selles.

-Avant tout contact avec le sexe, il est important de se laver les mains.

-Évitez de toucher la lunette dans les toilettes publiques, et utiliser des lingettes désinfectantes.

-Il est recommandé d’avoir un rendez-vous chez votre gynécologue annuel pour prévenir et détecter d’éventuelles infections.

Gestes à éviter :

-Les pantalons serrés favorisent le contact et le frottement agressif qui cause l’irritations vaginales.

-Évitez d’utiliser les savons pour laver vos organes génitaux car ces produits provoquent une baisse des défenses naturelles favorisant une sécheresse intime et les infections vaginales. Pour cela, il est recommandé d’utiliser des savons a pH neutre pour nettoyer la partie externe de vos parties intimes mais jamais la partie interne. Laisser ruisseler l’eau sur le corps sans jamais envoyer directement le jet vers l’intérieur du vagin.

-Afin de prévenir les infections comme les cystites et augmenter l’infertilité à long terme, éviter d’utiliser de gels.

-Le passage de la pénétration anale à la pénétration vaginale lors des rapports favorise le transfert des bactéries d’un orifice à l’autre. Pour cela, il est recommandé d’éviter ce geste et d’uriner et de se laver après le rapport.

-Afin de désinfecter tout le corps y compris les parties inyimes, il est conseillé de faire un bain vapeur avec  une décoction d’herbes. Il suffit de s’assoir au-dessus d’une bassine et laisser la vapeur infusée durant une vingtaine de minutes.


Loading...