Vous n’allez pas croire ce que ces 17 aliments chinois vous risquent de faire !


Bien que la Chine est le premier exportateur des produits alimentaires avec 14% des exportations mondiales, devant les états unis 9%, et l’Allemagne 8%, ses aliments, comportent un grand risque pour la santé selon l’organisation mondiale de santé (OMS). En effet, les chinois trafiquent leurs produits afin d’expédier rapidement et à moindre coût. Pour cela, cet article vous présente une exemple de 17 aliments chinois que vous devez arrêter de consommer et d’utiliser.

La plupart des pays du monde dépense des milliards chaque année afin d’importer les produits provenant de l’empire du milieu. Ce pays est devenu un facteur majeur du commerce international, il fournit ses produits au monde entier tels que le miel le soja, le riz, les nouilles, certains poissons, les aliments en conserves…etc. Cependant, parmi ces produits, on vous présente quelques aliments importés de la Chine qu’ils faut éviter à cause de leur risque sanitaire.

  • Le jus de pomme :

Le jus de pomme emporté de la Chine a des effet négatifs sur la santé à cause du taux élevé d’arsenic qui peut causer une perturbation hormonal et la coagulation des protéines..etc. Selon des études indépendantes faites pat Dr Mehmet Oz en 2011, et  qui ont révéler des taux élevé d’arsenic dans les jus de pomme commercialisés aux Etats-Unis. De plus, le magazine Consumer Reports a publié ses propres résultats, affirmant que 10% des jus de pommes analysés dépassent les niveaux d’arsenic équivalents aux normes. Dans un article, nos confrères du Magazine canadien Protégez-vous revient sur le cas d’une marque de jus de pommes au taux d’arsenic élevé.

  • Le sel chinois:

Le sel chinois est l’un des ingrédients les plus utilisés dans le monde. Cet additif dont le but est de renforcer la saveur, a une action excitante sur les papilles et surtout sur le cerveau. Pour cela, il a été qualifié de “drogue” par les professionnels de santé.

  • La tilapia:

Les règles de santé en Chine ne sont pas équivalentes aux recommandations internationales. Comme le cas de l élevage de tilapia où les poissons sont élevés dans des conditions dégradés.

  • Le poulet :

La Chine est un pays d’endémie qui souffre de plusieurs maladies tels que la grippe aviaire et plusieurs autre infections reliés aux volailles.

  • L’ail :

La Chine est un pays majeur dans l’exportation de l’ail. Cependant, les champs d’ail sont pulvérisés avec des pesticides contenant du bromure de méthyle, des produits particulièrement dangereux et qui laissent un arrière-goût désagréable.

  • Les champignons :

Les cultivateurs chinois  utilisent plusieurs produits chimiques comme des agents de chloration, du chlorure de calcium anhydre, du sulfite de sodium et d’autres agents de conservation, nocifs pour la santé, afin de donner aux champignons une apparence fraîche et propre.

  • Les pois verts :

Selon l’ONG Green Peace, les règles d’utilisation des pesticides ne sont souvent pas respectées. Par conséquent, beaucoup de végétaux tels que les pois verts sont contaminés par de fortes doses de pesticides. Pour cela, il faut les éviter.

  • Le poivre :

Ce produit chinois est souvent coupé par de la farine de riz.

  • La miel :

Selon l’Union internationale des apiculteurs, le miel chinois qui envahit les supermarchés contient de fortes doses de pesticides, ainsi, il contient aussi de sirop, de maïs, et de sucre.

  • La sauce soja

Après plusieurs tests faits sur les souris, l’organisation internationale de santé a révélé que ce produit est cancérigène. De plus, le conseil des consommateurs de Hong Kong a constaté que la sauce soja contient de 4-methylinidatole.

  • Les perles de tapioca

Selon une recherche faite par l’hôpital universitaire d’Aachen en 2012, des biphènyles aspolycholres ont étaient découvertes dans ces perles à mâcher, et qui sont  susceptibles de causer le cancer, affecter le système immunitaire, le système nerveux, le système reproducteur et le système endocrinien.

  • Le tofu

Afin d’accélérer le processus de fermentation, des fabricants chinois utilisent du sulfate de fer.

  • Le gingembre

Les producteurs chinois utilisent du pesticide aldicarbes arachides et des patates douce à la fabrication

  • Ginseng

Selon le Greenpeace et selon l’organisation internationale de la santé, le ginseng de neufs villes chinoises contenait de pesticides extrêmement dangereux.

  • Les aliments en conserve

Selon le national Measurement institute Australien, les pêches en conserve importés de la Chine contenaient deux fois la quantité de plomb autorisée.

  • Les épinards congelés

Selon les responsables japonais de l’inspection et de la sécurité. Les épinards congelés provenant de la Chine contenaient des niveaux élevés de pesticides.

  • Les crevettes

Pour éviter la contamination, les agriculteurs chinois utilisaient des antibiotiques et des produits chimiques, interdits aux États-Unis ou en Europe et dans de nombreux autres pays pour leur effet cancérigène, car les crevettes sont élevés dans des conditions de confinement et d’insalubrité.


Loading...